NEG 02

Ce numéro 2 de NEG aborde la question identitaire aux Antilles, en contexte post esclavagiste, avec des intellectuels, penseurs, artistes et thérapeutes décoloniaux.

Aborder la question identitaire

L’identité est une notion qui mérite une attention particulière car, à première vue, elle semble construite, elle ne l’est pas entièrement, et si elle l’est,  celle-ci doit être déconstruite puisqu’elle a été conçue dans une juxtaposition de valeurs contradictoires, d’histoires partiellement effacées, et de méconnaissance de soi. Certains se pensent étrangers aux pays. Ils ne le sont pas, ils sont étrangers à eux-mêmes. L’antillais, que ce soit celui qui est né aux Antilles, que ce soit celui qui se définit « antillais », est sans cesse confronté à cette question fondamentale : Qui suis-je ?  Ki moun an yé ? Quelle est ma place ? Mon histoire ? Mon ancêtre ? Et c’est par cette interrogation qu’il entame seul son cheminement vers la décolonisation de soi.